Créer des emplois en dynamisant les secteurs d'activité

Créer des emplois en dynamisant les secteurs d'activité

L’objectif à terme est de créer 50 000  emplois dans l’Éco-Vallée, qui viendront s’ajouter aux 60 000 emplois actuels.

 

Nouveaux emplois diversifiés

La dynamique d’Éco-Vallée sera créatrice d’emplois dans différents domaines et à tous les niveaux de qualification.

De nombreux métiers sont concernés :
- L’environnement : en plein essor et au cœur du projet Éco-Vallée, ce secteur demande de nouvelles compétences (techniciens, ingénieurs, chercheurs, animateurs…) dans les énergies renouvelables, le traitement des déchets, la gestion de l’eau, la maîtrise des risques, l’entretien des espaces verts, les loisirs tournés vers la nature…
- Le bâtiment, avec tous les projets de nouvelles constructions (ouvriers, techniciens, cadres, architectes…).
- Les travaux publics, avec les nombreuses voiries qui seront réalisées pour desservir les nouveaux sites (ouvriers, techniciens, cadres, architectes…).
- Les entreprises industrielles et technologiques (ouvriers, techniciens, ingénieurs et cadres supérieurs…).
- Les services (santé, loisirs, sport, services à la personne…).
- Le secteur tertiaire (employés, commerciaux, cadres…), notamment au centre d’affaires du Grand Arénas.
- L’agriculture et l’horticulture, notamment au sein des pôles d'excellence de la Chambre d'Agriculture.
- La logistique (Parc logistique de Saint-Isidore…).
- Le commerce.
- Le tourisme d’affaires, avec le futur parc des expositions.
- La fonction publique dans l’éducation (crèches, écoles, collèges, lycées, université…), la recherche (centres de recherche publics),  les antennes administratives (de l’État, des collectivités territoriales…).