OIN Éco-Vallée

© NCA

© NCA

Un développement souvent anarchique a donné à la plaine du Var, au XXe siècle, de nombreuses caractéristiques de banlieue économique de l’agglomération niçoise. Pourtant  riche de 116 000 habitants, de ses paysages exceptionnels, de ses enjeux écologiques, ce territoire méritait mieux.

L’Etat comme les collectivités locales, après un diagnostic partagé, se sont mobilisés pour concevoir ensemble un nouveau projet de territoire.

A l’initiative de Christian Estrosi, l’Etat a mis de gros moyens en jeu : il en a fait l’une des Opérations d’Intérêt National de France, avec le développement durable comme ligne directrice. Il a confié à l’Etablissement Public d’Aménagement de la plaine du Var la mise en œuvre de ce projet ambitieux. Ambitieux, car global : tout en proposant un nouveau modèle d’aménagement et d’urbanisme, il veut conjuguer économie et écologie. Il vise aussi, pour les trente années à venir, à modifier en profondeur la structure économique de la métropole, les modes de déplacement et d’habitat.