Pose de première pierre à Nice Méridia: une nouvelle étape dans l’émergence de ce nouveau quartier

Pose de la première pierre le 22 mars 2017 des programme Pleiade, Odyssée et Anis

Pose de la première pierre le 22 mars 2017 des programme Pleiade, Odyssée et Anis

Le 22 mars 2017, la pose de la 1ère pierre des programmes de logements et de bureaux Anis, Pléiade et Odyssée a eu lieu à Nice Méridia dans l’Éco-Vallée, réunissant autour de Christian Estrosi, Président de la Région PACA, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur et Président du Conseil d’administration de l’EPA Eco-Vallée Plaine du Var et Pascal Gauthier, Directeur Général de l’EPA, Georges-François Leclerc, Préfet des Alpes-Maritimes, Dominique Estrosi-Sassone, Sénateur des Alpes-Maritimes, Adjointe au Maire de Nice Conseillère Métropolitaine Nice Côte d’Azur et Présidente de Côte d’Azur Habitat, et Philippe Pradal, Maire de Nice. Christian Devillers, architecte urbaniste et maître d’œuvre du projet d’aménagement de Nice Méridia, François Fontes, Président du Groupe Ametis et des Ateliers Jean Nouvel, Christian Terrassoux Président Directeur Général de Pitch Promotion, Jean Nouvel, Architecte des Ateliers Jean Nouvel et Dimitri Roussel, Architecte de l’Agence Laisné-Roussel étaient également présents à cet événement.

 

Avec ce geste symbolique, le concept de technopole urbaine, conjuguant les spécificités d’un pôle de formation supérieure et de recherche et de développement et celles d’une implantation urbaine où tout est accessible, devient tangible. En effet, en répondant dans un même lieu aux besoins de travailler, d’étudier, de se loger, de se distraire, etc., Nice Méridia entend favoriser l’innovation par les échanges entre centres de formation, entreprises et habitants.

Les trois immeubles de logements et de bureaux dont les chantiers ont été ainsi initiés, sont situés dans un quartier amené à devenir une centralité de l’Eco-Vallée, desservi par le futur Tram Ouest-Est, à quelques encablures du pôle d’échange multimodal et de l’autoroute A8. Ils seront connectés facilement au centre historique de Nice et au reste de l’Eco-Vallée. Marqués par une grande qualité architecturale et urbaine, à l’identité azuréenne, ces bâtiments sont exemplaires en matière d'impact environnemental et apportent des réponses innovantes aux enjeux de la construction de la ville.

 

Anis : le concept de bureaux - terrasses signé Nicolas Laisné et Dimitri Roussel

©Laisné & Roussel

Pitch Promotion et les architectes Nicolas Laisné et Dimitri Roussel, lauréats de la consultation en 2015 de l’ilot 2.1 (Anis), ont imaginé un immeuble de bureaux avec terrasses (6 900 m² de bureaux) et de commerces.

Son architecture est animée par des façades végétalisées aux couleurs changeantes selon les saisons. Les circulations sont repoussées à l’extérieur pour optimiser l’agrément et le ratio des parties communes.

21 millions d’euros d’investissements, deux ans de travaux, Anis symbolise la nouvelle génération de l’immobilier de bureau. Adapté au climat méditerranéen, il se caractérise par des balcons conçus pour travailler dehors et faciliter les échanges. Anis vise une certification BREEAM Very Good et des performances énergétiques RT 2012 -20%.

 

Pléiade & Odyssée : un programme d’appartements à prix maîtrisé signé Jean Nouvel

©AJN

Le programme d’Ametis – Ideom est composé de deux immeubles reliés par un parc : Pléiade, qui abrite 80 logements en accession à coût maîtrisé et Odyssée, qui compte 43 logements sociaux.

Jean Nouvel a inscrit son projet, auquel ont collaboré Raphaël Renard (Mars Architectes) et le paysagiste Alain Faragou, dans un contexte azuréen : la lumière, la transparence et le végétal feront écho à la nature qui l’entoure.